CICOPA

CICOPA en Colombie à la journée « La solution aujourd'hui : plus de coopératisme ! »

400 coopératives environ ont participé à la journée « La solution aujourd'hui : plus de coopératisme ! » organisée du 29 au 30 avril par l'Association colombienne des coopératives, Ascoop, membre de CICOPA. Bruno Roelants, Secrétaire général de CICOPA y a participé en tant que conférencier pour partager avec l’auditoire la manière dont les coopératives contribuent au développement social des territoires.

18 mai 2015

Les participants ont pu discuter des politiques publiques qui soutiennent le coopératisme dans sa lutte contre les inégalités, des contributions des coopératives au développement équitable, de l’intercoopération et de la position des coopératives contre la réforme fiscale. L’objectif était de rechercher des positions communes pour les coopératives contre les principaux sujets d’inquiétude du mouvement dans la situation politique, économique et sociale actuelle liée au débat sur le Plan national de développement (qui n’incluait pas de propositions pour les coopératives mais dont une proposition gouvernementale ouvrait en principe la porte à la transformation des coopératives de travail associé et les mutuelles sociétés de capitaux : proposition finalement rejetée par le Sénat le 6 mai) ; la menace pour la continuité du régime fiscal spécial dont bénéficient les coopératives et le rôle actuel et futur du mouvement coopératisme dans la lutte contre la concentration des richesses.

L’un des thèmes centraux de l’intervention de CICOPA concernait les apports et les bénéfices que le secteur coopératif a historiquement procurés aux sociétés comme la création d’emplois par laquelle le coopératisme équilibre les chances et les revenus entre les régions rurales et les villes. « Les possibilités d’emploi fournies à la société par le secteur coopératif entraînent une inclusion économique et sociale capable de générer des transformations sociales qui se reflètent à leur tour dans les chiffres sur la réduction de la violence comme cela s’est produit en Espagne et en Argentine » a déclaré Bruno Roelants. « Il est important que la Colombie commence à voir le secteur coopératif comme un instrument de renforcement du processus de paix en cours. « Il est également essentiel de commencer à réfléchir sur la nécessité d’améliorer les lois nationales sur les coopératives et de considérer que le secteur est un exemple de bonne gouvernance », a conclu le Secrétaire général de CICOPA.

Organisation Internationale des Coopératives de Production
Industrielle, Artisanale et de Services

Secrétariat: C/O European Cooperative House - avenue Milcamps 105
1030 Bruxelles, Belgique
Tel: +32 2 543 1033, fax: +32 2 543 1037
E-mail: cicopa[at]cicopa.coop

Copyright 2005 - 2016 CICOPA
Powered by Spip
validate css xhtml

RSS icon