CICOPA

Coopérer pour transformer la société : un manifesto des jeunes dirigeants et membres de coopératives au Sommet International des Coopératives

Nous, jeunes dirigeants et membres de coopératives, croyons en les dix valeurs et les sept principes coopératifs. Nous pensons que le mouvement coopératif doit impulser la création d’une économie plus durable et équitable. Cette économie doit être construite autour des principes de démocratie, justice sociale et solidarité.

11 octobre 2014

Nous concevons le mouvement coopératif international comme un outil de transformation sociale, permettant de passer d’un modèle économique fondé sur l’accumulation individuelle des richesses et du pouvoir vers un système poursuivant le bien-être collectif des individus et de notre planète par le biais de la redistribution des ressources et la propriété collective. Nous croyons qu’il existe une alternative à l’économie capitaliste. Nous souhaitons être parties prenantes d’un mouvement coopératif critique du système actuel fondé sur l’idée d’une croissance illimitée. Cela implique de s’abstenir de procéder par isomorphisme, tant dans les aspects institutionnels, dans les formes de gouvernance et dans la recherche de compétences.

Nous sommes convaincus que nous ne réussirons à faire émerger une économie plus juste et durable qu’en ouvrant nos processus de décision aux personnes les plus impactées par la récession et l’instabilité économique, ainsi que le changement climatique. Nous avons besoin d’un mouvement qui soit construit sur un modèle participatif et non directif, dans lequel la diversité soit valorisée et entendue, un mouvement résolument participatif et démocratique. Il est important que nos conférences et événements mettent en pratique nos valeurs coopératives.

Notre expérience au Sommet a démontré la force du mouvement coopératif, la capacité d’innovation et la résilience du modèle coopératif, et nous a donné l’opportunité de travailler avec des coopérateurs du monde entier pour collaborer et accroître l’intégrité et l’impact de notre travail collectif. Toutefois, nos visions et attentes envers le mouvement coopératif, son modèle économique et sa communauté, devraient bénéficier d’une meilleure représentation au sein de cet événement. Convaincus que ce point de vue ne soit pas uniquement celui des jeunes coopérateurs, mais est partagé plus largement par les autres personnes impliquées dans le mouvement coopératif, nous faisons la proposition suivante :
— -> Diversité : les futurs intervenants et les événements du mouvement doivent être représentatifs de ceux les plus impactés par les succès ou échecs de nos actions coopératives : les jeunes, les femmes, la communauté LGBT, les précaires, les citoyens des pays insulaires, les gens de couleur, les résidents des pays du Sud. Un financement doit être destiné à favoriser leur participation.
— -> Participation : Les futurs événements du mouvement doivent mobiliser des outils plus accessibles et participatifs dépassant les présentations d’experts. Nous proposons des formats plus ouverts, impliquant le partage de bonnes pratiques et d’expériences, le dialogue critique entre les participants et la constitution de groupes de travail ad hoc constitués autour d’identités et d’affinités communes.
— -> Valeurs : Recentrer la réflexion sur la philosophie de la coopération en préférant des échanges autour de nos principes et valeurs, plutôt que sur la comparaison avec d’autres systèmes.

Enfin, les grandes institutions et entreprises coopératives doivent renforcer leur action en faveur d’une solidarité et d’une coopération inter- et intra-générationnelle, par un financement et un partage des connaissances et des ressources avec les jeunes et autres personnes marginalisées. Cela peut se concrétiser de plusieurs façons : 1. De façon précise et immédiate, nous appelons les membres du mouvement coopératif international à soutenir le Réseau des Jeunes Coopérateurs de l’ACI dans son projet de développement d’une plateforme en ligne destinée à faciliter la constitution de liens et le partage de connaissances entre coopératives de jeunes mondialement ; 2. S’engager à allouer les ressources nécessaires pour soutenir les jeunes dans la création et le développement de nouvelles entreprises coopératives innovantes, et sans se limiter à l’émergence de jeunes cadres au sein des structures existantes ; 3. Réaliser une action coordonnée pour mettre en place un centre gratuit de ressources et de connaissances pertinentes pour les jeunes s’engageant au sein du mouvement coopératif.

Nous vous remercions pour l’attention que vous porterez à cet appel, et espérons que vous vous y joindrez pour permettre à cette vision de devenir réalité. Nous savons que des constats similaires avaient été tirés par les jeunes, tant lors du Sommet de 2012 qu’à des échelles nationales et régionales. Ces recommandations sont destinées à alimenter les échanges pour renforcer notre mouvement. Nous, jeunes coopérateurs, nous engageons à poursuivre l’organisation d’une jeunesse internationale de la coopération à travers le Réseau des Jeunes Coopérateurs de l’ACI, et à construire nos visions et travaux en lien avec l’ensemble du mouvement coopératif.

Le message peut-être soutenu et partagé ici : http://s.coop/youthjeunesse2014

Organisation Internationale des Coopératives de Production
Industrielle, Artisanale et de Services

Secrétariat: C/O European Cooperative House - avenue Milcamps 105
1030 Bruxelles, Belgique
Tel: +32 2 543 1033, fax: +32 2 543 1037
E-mail: cicopa[at]cicopa.coop

Copyright 2005 - 2016 CICOPA
Powered by Spip
validate css xhtml

RSS icon