CICOPA

Espagne : Les coopératives de travail associé ressentent les effets de la crise économique

En 2008, moins de coopératives de travail associé ont été créées que les années précédentes. La crise économique a touché la croissance du coopérativisme, qui a provoqué une diminution des entreprises de 1.7% par rapport à 2007. Ces informations proviennent du dernier rapport de la Confédération Espagnole des Coopératives de Travail Associé (COCETA), présenté vendredi à l’assemblée annuelle de l’organisation à Murcia.

5 mai 2009

Malgré les données négatives, les chiffres des coopératives de travail associé sont meilleurs que ceux des entreprises commerciales, qui ont connu une perte des entreprises de 7%. De plus, le nombre de personnes employées dans les coopératives de travail associé a augmenté de 0.12%, par rapport au nombre total de personnes employées en Espagne.

"Cette crise nous a touché, nous les coopératives, de la même manière que les entreprises, c’est une crise financière", a expliqué Juan Antonio Pedreño, qui a été réélu président de la COCETA lors de l’assemblée. "Il s’avère qu’il s’agit aussi d’une crise des valeurs et, à ce niveau-là, nous les coopératives, nous avons un certain avantage parce que notre modèle répond à certains principes qui sont intimement liés à notre manière de faire et d’être une entreprise".

Actuellement, il existe dans le pays 18.625 coopératives de travail associé, qui emploient quelques 300.000 personnes (associés + travailleurs salariés). Ce chiffre représente 1.64% du nombre de personnes qui travaillent en Espagne. La majeure partie des coopératives existant en Espagne sont des coopératives de travail associé. Elles sont suivies par les coopératives de logements, au nombre de 3.200, et par les coopératives de transports au nombre de 2.400.

Un des traits les plus importants dans les chiffres du coopérativisme de travail associé en 2008 est celui qui se répète tout au long de l’histoire du coopérativisme : la majeure partie des personnes qui travaillent dans ces entreprises sont des associés de celles-ci et les 20% restants ont un travail à durée indéterminée. Ces dernières années, deux particularités différencient les coopératives de travail associé : leur taille moyenne moindre et leur présence croissante dans le secteur des services.

Emploi des femmes et des immigrants

Un des aspects des coopératives de travail associé est celui lié au travail des femmes. Selon les études du Ministère du Travail et de l’Immigration, le pourcentage de femmes dans l’ensemble des coopératives (de travail associé, agraires, de logements, de consommation, d’enseignement, maritimes, de crédit, de transports et de services) est plus élevé parmi les personnes qui ont un travail à durée déterminée que parmi les personnes qui ont un travail à durée indéterminée. Cependant, cette tendance s’inverse dans le cas des coopératives de travail associé car les associés et par conséquent les patrons représentent 73.7% des femmes qui travaillent dans l’entreprise.

D’autre part, le pourcentage de femmes à la direction des coopératives est de 39.4%, un nombre bien plus élevé que celui des autres entreprises.

Une autre information importante de l’année dernière est l’intérêt croissant du collectif des immigrants pour ce type d’entreprise. Tout comme en 2007, 10% des personnes qui ont créé des coopératives viennent d’autres pays. En 2008 et en ce début 2009, la COCETA et ses organisations membres ont fait des efforts pour améliorer la situation des entreprises, pour trouver des accords financiers et pour que les communautés autonomes avalisent les aides que vont recevoir les coopératives. Pedreño assure, cependant, qu’ "il s’agit d’une responsabilité partagée entre les Gouvernements (central, autonome et locaux), les établissements financiers, les entreprises coopératives et les entreprises d’économie sociale".

Pour plus d’informations
Département Communication de COCETA :
Tél. +34 91.446.9750 | prensa@coceta.coop | www.coceta.coop

Organisation Internationale des Coopératives de Production
Industrielle, Artisanale et de Services

Secrétariat: C/O European Cooperative House - avenue Milcamps 105
1030 Bruxelles, Belgique
Tel: +32 2 543 1033, fax: +32 2 543 1037
E-mail: cicopa[at]cicopa.coop

Copyright 2005 - 2016 CICOPA
Powered by Spip
validate css xhtml

RSS icon