CICOPA

Gérer une coopérative de textile en Caroline du Nord : le savoir-faire guatémaltèque

Entre 1992 et 2012, le nombre des travailleurs employés dans les usines de confection ou d’autres produits textiles de Caroline du Nord (États-Unis) a chuté de 88 % environ. Molly Hemstreet a voulu trouver une façon de créer un nouveau type d'usine de confection et en 2008 elle a fondé Opportunity Threads (fils d’occasion) une entreprise de coupe-couture propriété de ses travailleurs fondée sur une triple éthique : des bénéfices sociaux, environnementaux et économiques pour la communauté locale.

3 mars 2016

Aujourd’hui la société appartient aux 23 hommes et femmes qui y travaillent, la majorité d’entre eux sont des immigrants guatémaltèques de première ou de deuxième génération.

À travers sa chaîne d’approvisionnement et par ses clients, Hemstreet espère que la société continuera à refléter la diversité de Morganton dont la population inclut des Mayas et des Hmongs – beaucoup étant des réfugiés qui ont échappé à des conflits armés au Guatemala et au Laos – ainsi que des Afro-américains et des communautés intergénérationnelles appalachiennes. Opportunity Threads ne produisant pas sa propre matière première, elle travaille avec des associés spécialisés dans les fibres locales, organiques et recyclées.

Interviewé par le magazine YES, Walter Vicente dit que son expérience de travailleur-propriétaire contraste fortement avec ses trois premières années passées à Morganton.

Jusqu’à ce qu’il trouve une situation chez Opportunity Threads, il a travaillé de 6 heures à 16 heures dans une usine de transformation de poulet et de 18 heures à minuit dans une chaîne de restauration. Aujourd’hui il participe régulièrement à la gestion de l’entreprise et dispose encore de temps à consacrer à son fils et à ses trois filles. Il a une place dans l’avenir de l’entreprise. « J’ai des rêves et l’espoir que l’usine pourra passer de 23 employés à 60 ou davantage » dit-il.

Center for Family Life (le centre pour la vie de famille), une organisation communautaire sans but lucratif fournissant des services sociaux à New York depuis 1978, est un modèle aux États-Unis de soutien aux coopératives d’immigrants. Il a servi d’incubateur aux coopératives de travail d’immigrants identiques.

Au début de la vie des coopératives, le Centre leur fournit les prémices légales et une assistance administrative. Il s’occupe encore aujourd’hui de quatre coopératives dans le cadre de la politique municipale actuelle de New York qui promeut activement les coopératives de travail associé y compris parmi la population immigrée du pays.

« La valeur ajoutée qu’ont les clients qui utilisent des entreprises coopératives et avec les coopératives gérées par des immigrés avec lesquelles j’ai travaillé est qu’ils savent qu’il y a un groupe entier derrière la marque. Ils savent que le travailleur-propriétaire est responsable devant eux et devant les membres de la coopérative. Par leur adhésion coopérative les membres sont souvent pris en charge pour recevoir un perfectionnement professionnel qui améliore en fin de compte la qualité du service ou du produit des clients », dit Vanessa Bransburg ancienne coordinatrice du Centre et actuellement responsable des initiatives locales à l’Institut Democracy at Work.

Organisation Internationale des Coopératives de Production
Industrielle, Artisanale et de Services

Secrétariat: C/O European Cooperative House - avenue Milcamps 105
1030 Bruxelles, Belgique
Tel: +32 2 543 1033, fax: +32 2 543 1037
E-mail: cicopa[at]cicopa.coop

Copyright 2005 - 2016 CICOPA
Powered by Spip
validate css xhtml

RSS icon