CICOPA

Ingeniar, une coopérative créée par des jeunes

Douze jeunes, à peine sortis de l'université, se sont constitués en coopérative pour aller de l'avant et travailler au niveau local. Ils sont actifs dans le secteur de l'ingénierie à Río Cuarto, une petite ville au sud de la province de Cordoba en Argentine.

25 avril 2016

Ingeniar Cooperativa fournit des solutions industrielles, commerciales et agricoles aux entreprises de la ville et de la région. Elle propose des produits et des services professionnels aux petites et moyennes entreprises qui ont besoin de planifier ou d’améliorer leur production.

Selon l’Observatoire du Marché du Travail du Mercosur, en 2013, dernière date des données harmonisées : 15 % environ de la population âgée de 18 et 24 ans sont au chômage comparativement aux 4 % chez les 35 à 54 ans. Un chômage triple donc. En règle générale, les emplois occupés par les jeunes sont précaires, mal payés et sans les avantages de sécurité sociale ou de protection contre les maladies ou les accidents professionnels.

« Nous avions fini la faculté (ingénierie à l’Université Nationale de Río Cuarto) et voulions spécifiquement travailler à Río Cuarto », explique Mariana Juárez fondatrice et présidente de la coopérative. « Bien que ce ne soit pas une ville industrielle, elle est plutôt vouée au commerce et aux services, nous avons vu qu’il y avait des usines dans la région auxquelles nous pourrions fournir des services d’ingénierie ».

Aujourd’hui, on compte 12 membres associés et une équipe d’ingénieurs et de personnes qualifiées pour la conception, le développement, la gestion, la maintenance et la mesure des systèmes électriques, électroniques, mécaniques et de communication. Il s’agit de systèmes vitaux pour une production optimale, pour préserver l’environnement et fournir des ressources efficaces.

La décision n’était pas facile. « Au début, le processus a été difficile parce que d’autres coopératives offraient des services d’ingénierie », ajoute Juárez. « Mais quand nous avons commencé à travailler, nous nous sommes unis à d’autres coopératives et nous avons vu qu’il s’agit d’un secteur plus solidaire et de travail en commun davantage que dans les entreprises capitalistes ou les PME. À Río Cuarto les entreprises capitalistes sont nombreuses et travaillent ensemble mais dans une relation strictement professionnelle ».

Ingeniar cooperativa veut être une entreprise à la pointe de l’innovation technologique avec une forte empreinte sur le développement des économies régionales. Ils répondent ainsi à leurs besoins et optimisent les temps de production.

« Nous sommes une coopérative parce que nous l’avons voulu », conclut la Présidente de la coopérative. « C’était une nouvelle expérience, une veine que nous avons trouvé quand on travaille ensemble. Nous ne nous imaginions pas de travailler seuls comme monotributaires, chacun pour soi. Cela nous a conduit à la coopérative »

Ils font maintenant partie de la Fédération des coopératives de travail d’Argentine (FECOOTRA) et de la Fédération des coopératives de travail du Sud de Cordoba (CTF), fondateurs de la récente Confédération des coopératives de travail associé (Conarcoop).

Organisation Internationale des Coopératives de Production
Industrielle, Artisanale et de Services

Secrétariat: C/O European Cooperative House - avenue Milcamps 105
1030 Bruxelles, Belgique
Tel: +32 2 543 1033, fax: +32 2 543 1037
E-mail: cicopa[at]cicopa.coop

Copyright 2005 - 2016 CICOPA
Powered by Spip
validate css xhtml

RSS icon