CICOPA

Inter coopération entre les coopératives de travail associé en Corée du Sud et aux Etats Unis

Inchang Song le président de la fédération Coréenne des Coopératives de Travail, et Minsun Ji activiste dans le monde coopératif et étudiante de doctorat à l’université de Denver, aux Etats-Unis, ont visité de nombreuses coopératives et fédérations aux Etats-Unis afin d’en apprendre plus sur le développement du mouvement des coopératives de travail associé, les meilleurs pratiques qui peuvent être appliqué en Corée du Sud et la création de centres d’incubation.

20 octobre 2015

Ils ont d’abord rencontré des représentants de la Fédération Américaine des Coopératives de Travail associé. Song et Ji ont aussi visité de nombreuses coopératives, telles que Alvarado St. Bakery et Prospera, ces dernières sont toutes deux des centres d’incubation pour les coopératives de travail associé qui utilisent chacune leur propre modèle. « C’était une expérience qui nous a ouvert les yeux » a déclaré Minsun Ji lors de sa visite à Alvarado St. Bakery. Pour cette dernière, la clé du succès des coopératives de travail est la gestion commune des travailleurs. Song, et le mouvement coopératif Coréen en général, sont très intéressés par la notion de centre d’incubation.

En ce moment en Corée du Sud, le mouvement coopératif est toujours dans une phase de croissance. Il s’est développé il n’y a seulement que quelques années et dans la mentalité Coréenne ce concept est révolutionnaire, même si auparavant il existait quelques petites coopératives isolées. La crise économique a provoqué la naissance d’un véritable mouvement coopératif ; le pays s’est rendu compte qu’il existait un besoin réel d’un nouveau modèle économique, en effet la population ne pouvait pas rester à attendre le retour d’emplois stables pour toujours.

En gardant à l’esprit le fait que la démocratie dans l’entreprise et la gestion commune sont des notions radicalement nouvelles en Corée du Sud, le mouvement coopératif se développe rapidement et possède un dynamisme de croissance important, cependant la fédération est essentielle afin d’éduquer les individus sur les coopératives de travail associé. Song désire aider le mouvement à s’accroitre en mettant en place des centres d’incubation de coopératives de travail. Heureusement, le gouvernement Coréen a compris l’ampleur du besoin du mouvement coopératif pour l’économie et des lois ont été adoptées afin d’encourager la création de coopérative, telles que la loi cadre des coopératives adoptée en 2012 par l’Assemblée Nationale Coréenne.

La réunion organisée le 7 octobre au Sustainable Economies Law Center à Oakland en Californie, fut une opportunité pour les participants d’en apprendre plus sur la situation en Corée du Sud et d’encourager la création de réseaux et la coopération entre les Etats Unis et la Corée du Sud.

Actuellement, en Corée de Sud, il existe 8 000 coopératives recensées, dont 348 sont des coopératives de travail. La fédération Coréenne possède 6 membres permanents et 23 membres associés. La plus grande mission de la fédération sera d’éduquer les individus sur le thème des coopératives et la gestion commune ; cependant le mouvement s’accroit rapidement et prend de l’ampleur jour après jour.

Organisation Internationale des Coopératives de Production
Industrielle, Artisanale et de Services

Secrétariat: C/O European Cooperative House - avenue Milcamps 105
1030 Bruxelles, Belgique
Tel: +32 2 543 1033, fax: +32 2 543 1037
E-mail: cicopa[at]cicopa.coop

Copyright 2005 - 2016 CICOPA
Powered by Spip
validate css xhtml

RSS icon