CICOPA

L'OIT : appel à contribution sur les syndicats et les coopératives

L'Organisation Internationale du Travail (OIT) lance un appel à contributions sur la relation entre les syndicats et les coopératives. L'OIT indique que les documents doivent montrer comment les syndicats ont utilisé le modèle coopératif et ont travaillé avec le mouvement coopératif pour atteindre leurs objectifs économiques, sociaux et politiques. Nous insistons également pour insister sur le fait que l’OIT est particulièrement intéressé par des cas de bonnes pratiques qui peuvent servir d'exemples aux syndicats et à leurs collaborateurs au niveau international.

19 décembre 2012

L’OIT est intéressée à documenter les contributions dans les développements qui sont survenus dans ces domaines ces dernières années. Les intéressés peuvent soumettre des articles portant sur différentes questions. L’OIT propose les thématiques suivantes :

- Malgré leur résilience démontrée, leur viabilité et leur potentiel, les coopératives de travail restent généralement perçues comme des acteurs économiques marginaux, quels sont les obstacles qui se dressent sur la voie de leurs mises en place et de leurs renforcements ? Comment les syndicats peuvent-ils les aider ?

- Les coopératives de travail ont été mis en place en réponse à la fermeture d’usines et / ou des délocalisations à travers différentes époques. Quel a été le rôle des syndicats dans la facilitation de la création de ces coopératives, quels ont été les obstacles (organisationnel, financier, juridique et culturel) qui devaient être surmontés ?

- L’émergence des entreprises « de l’économie sociale » fournissent des services sociaux nécessaires et, ce faisant, la création d’un nouveau modèle d’insertion social pour les travailleurs et leurs clients. De tels développements sont souvent perçus par les syndicats comme un recul dans la prestation de ces services par le secteur public et une menace pour la qualité de l’emploi. Mais à cause des pressions financières et en réponse aux besoins croissants, ces initiatives se sont multipliées ces dernières années. Quelle évaluation peut être faite de l’économie sociale d’un point de vue syndical ? L’économie sociale peut-elle offrir un partenaire viable dans la fourniture de services sociaux et le travail décent ?

- Les coopératives de travailleurs indépendants dans l’économie informelle, qui ne peuvent pas être organisées de façon traditionnelle, leur ont fourni des voix. Les syndicats ont souvent apporté leur soutien à ces travailleurs par la création de coopératives de services (épargne et de crédit, de logement, les coopératives de consommateurs) afin d’améliorer à la fois leur pouvoir de négociation et leurs moyens de subsistance. Est-ce que ces initiatives ont eu du succès et sont-elles durables ? Quelles sont leurs conditions de succès ? De quelle manière ont-elles changé la relation entre les syndicats et les travailleurs du secteur informel ? Comment peuvent-elles améliorer les conditions de travail des travailleurs indépendants ?

- Quels sont les modèles réussis de cohabitation entre les syndicats et les coopératives de travail et que peuvent-elles nous apprendre ? Sur le même thème, il est souvent affirmé que les coopératives de travail fournissent de meilleures conditions de travail et un travail plus intéressant, mais quelles en sont les preuves ? Quelles sont les conditions qui favorisent la réalisation du travail décent dans les coopératives de travail associé ?

Les documents ne doivent pas dépasser de 7.000 mots. Les propositions seront reçues jusqu’au 2 février 2013. Les auteurs des communications retenues seront invités à les présenter lors d’un atelier qui se tiendra à Genève en mai 2013 pour une éventuelle publication à l’automne 2013.

Vous pouvez envoyer votre proposition à laliberte@ilo.org

Pour plus d’informations, vous pouvez lire l’appel à communications ici (en anglais) :

Organisation Internationale des Coopératives de Production
Industrielle, Artisanale et de Services

Secrétariat: C/O European Cooperative House - avenue Milcamps 105
1030 Bruxelles, Belgique
Tel: +32 2 543 1033, fax: +32 2 543 1037
E-mail: cicopa[at]cicopa.coop

Copyright 2005 - 2016 CICOPA
Powered by Spip
validate css xhtml

RSS icon