CICOPA

L'emploi durable : une clé pour l'avenir de l'Europe

CECOP - CICOPA Europe a initié une campagne sur l'emploi durable qui met en évidence le fait que les coopératives de travail associé, les coopératives sociales et les autres types d'entreprises propriété de leurs travailleurs génèrent un type d'emploi plus durable. Pourquoi ? Parce qu'elles sont contrôlées par leurs travailleurs qui sont aussi les propriétaires de ces entreprises, activement présentes sur les territoires et dont le but est de satisfaire les besoins économiques, sociaux, culturels et/ou environnementaux communs et de les aspirations de ces travailleurs-propriétaires.

7 juin 2011

« Je crois vraiment que les personnes sont responsabilisées si elles font elles-mêmes les choses, plutôt qu’en les recevant toutes faites » explique Becky Johnson de la coopérative de travail associé ‘Who made your pants ?’ créée précisément pour responsabiliser des femmes marginalisées en leur procurant un emploi flexible, un enseignement et un espace communautaire de rencontre. Pour cette campagne, CECOP livre les témoignages de membres de coopératives à travers toute l’Europe sur le site de la campagne où l’on peut aussi voir des nouvelles et des vidéos (www.sustainableemployment.eu).

On a constaté, ces dernières années, un intérêt croissant pour le modèle économique des coopératives de travail associé. C’est un système financier-économique mondial en grande partie basé sur le court terme qui a ouvert la voie à la crise qui a ébranlé le monde entier et mis des États entiers membres de l’Union européenne dans une situation plus que critique. Depuis lors, les coopératives sont apparues comme généralement plus résistantes face à la crise et leur modèle est considéré comme une option réaliste pour sauver des entreprises et des emplois par la restructuration d’entreprises en crise ou sans héritiers. Néanmoins, les coopératives en général et les coopératives de travail associé en particulier souffrent d’un manque de reconnaissance dans les politiques européennes en matière d’emploi. « Un exemple typique de ce manque de reconnaissance peut être trouvé dans la stratégie 2020 de l’Union européenne » souligne Bruno Roelants, le Secrétaire Général de CECOP. Cependant, la communication de la Commission européenne récemment publiée – Un Acte pour le marché unique - reconnaît réellement que le secteur coopératif est plus vivant que jamais [1].

Malgré l’enthousiasme récent dont ont bénéficié les coopératives ces dernières années, la campagne de CECOP ne présente pas les coopératives comme la solution suprême à tous les maux. Comme tout autre type de société, les coopératives connaissent de nombreux problèmes, mais, la plupart du temps, ceux-ci sont résolus conjointement par leurs membres. « Il n’est pas facile de fonctionner comme une coopérative. L’enthousiasme initial cède vite la place à l’individualisme et aux exigences qui peuvent facilement mettre en péril la vie de la société. Il est donc absolument nécessaire que les questions et les problèmes rencontrés soient partagés par tous les travailleurs membres avec la conviction que toutes les actions sont guidées par l’intérêt commun » explique Elena Purinan de la coopérative Aussametal du Nord de l’Italie.

Tous les membres ont leur mot à dire et sont directement intéressés par le succès de l’entreprise grâce à la redistribution de l’excédent : « Si davantage d’entreprises étaient dirigées de cette manière, avec des travailleurs-propriétaires fortement motivés, chacun serait alors mieux loti », dit Scott Muir, un travailleur de Infinity Food - Royaume-Uni.

Récemment, CECOP a adressé une lettre à plusieurs décideurs de haut niveau de l’Union européenne pour améliorer leur connaissance du modèle économique des coopératives de travail associé. La lettre a été envoyée aux commissaires de l’Union européenne László Andor (DG Emploi), Antonio Tajani (DG Entreprises) et Michel Barnier (DG Marché intérieur), ainsi qu’à plusieurs membres du parlement européen et à des fonctionnaires de la Commission.

Ainsi qu’il l’est dit dans la lettre, « En procurant des emplois durables au sein d’entreprises économiquement viables et tournées vers le long terme, nous estimons que nous nous inscrivons dans une tendance socioéconomique plus large qui tente de générer et de distribuer de la richesse à long terme dans les territoires, allant ainsi à contresens des tendances qui ont provoqué la crise ».

Le texte est disponible sur le site dédié à la campagne
http://www.sustainableemployment.eu

[1Communication de la Commission européenne - COM(2011) 206/4 : “Acte pour le marché unique - Douze leviers pour stimuler la croissance et renforcer la confiance "Ensemble pour une nouvelle croissance" - http://s.coop/15v6.

Organisation Internationale des Coopératives de Production
Industrielle, Artisanale et de Services

Secrétariat: C/O European Cooperative House - avenue Milcamps 105
1030 Bruxelles, Belgique
Tel: +32 2 543 1033, fax: +32 2 543 1037
E-mail: cicopa[at]cicopa.coop

Copyright 2005 - 2016 CICOPA
Powered by Spip
validate css xhtml

RSS icon