CICOPA

Nouvelles

La gageure de répliquer une stratégie de réplication : des États-Unis au Canada

L’Association de coopératives Arizmendi s’est développée pendant les années 1990 dans la région de San Francisco, en Californie, aux États-Unis. C’était à l’origine un groupe d’études créé pour analyser les réseaux coopératifs européens et déterminer ainsi ce qui pourrait fonctionner dans la région de San Francisco. L'Association Arizmendi comprenait une coopérative d’aide et de développement qui a créé de nombreuses coopératives de boulangerie-pizzeria propriétés de leurs travailleurs.

1er août 2016

Par Kaye Grant et Hazel Corcoran, FCCT

Au cours de ces 20 dernières années l’Association Arizmendi a facilité l’ouverture de 5 coopératives de boulangerie-pizzeria en Californie. Ce modèle reproduisait celui de l’établissement The Cheese Board Collective de Berkeley qui avait été créé vers la fin des années 1960 pour se transformer en 1971 en coopérative de travail associé, une entreprise artisanale de boulangerie-pizza qui faisait également le commerce de fromages. Cette coopérative de travail associé prospère a développé un espace communautaire et a créé des emplois aux salaires décents. Les membres du collectif du The Cheese Board Collective ont offert leur modèle coopératif, leurs recettes, leur structure organisationnelle, des fonds de démarrage et leur nom pour constituer la base sur laquelle serait reproduit leur modèle. Ce modèle a pour vocation principale d’aider les nouvelles coopératives à surmonter un certain nombre de difficultés déjà identifiées dans les autres coopératives de travail associé.

Les services d’aide et de développement fournis dans le modèle d’Arizmendi comprennent la recherche des lieux d’implantation, les crédits de capitalisation, le recrutement et la formation des nouveaux travailleurs-propriétaires, la fourniture d’un plan d’affaires pouvant être adapté à la nouvelle coopérative, une gamme de produits éprouvés utilisant les mêmes recettes, un même nom et un programme conjoint de marketing sur les marchés de proximité, des structures de gouvernance aguerries et des coûts des services de soutien partagés avec les autres membres. Les fonds de développement de l’Association Arizmendi proviennent des autres entreprises membres qui lui versent un pourcentage de leurs revenus nets comme frais d’adhésion. Les nouveaux membres bénéficient des services techniques même s’ils n’enregistrent pas encore de bénéfices, mais au fur et à mesure qu’ils grandissent et s’épanouissent les rentrées de l’Association augmentent et avec elles les fonds disponibles pour le développement.

En voyant le potentiel de la stratégie de réplication telle que développée par l’Association Arizmendi, la Fédération canadienne des coopératives de travail associé (FCCT) a marqué son intérêt pour l’introduction de ce modèle au Canada. Les villes de Calgary et d’Alberta furent identifiées comme de bons emplacements pour débuter. Calgary a toujours eu une économie forte pour soutenir les ventes de produits de boulangerie artisanale et de pizza haut de gamme. Pourtant, les travailleurs des services alimentaires sont, comme partout ailleurs, exploités au niveau de leur salaire. C’était l’occasion de créer des emplois aux salaires décents. L’expérience fut tentée en 2004, mais sans succès alors. À l’heure actuelle l’Association Arizmendi est dans une meilleure position pour fournir l’assistance nécessaire à distance et la FCCT dispose de plus de soutien au sein du conseil d’administration.

Les objectifs principaux de cette approche par la FCCT sont :
• développer le plus possible d’opportunités emplois dignes et décemment payés ( salaire minimum ou plus) par le biais du développement de nouvelles coopératives ;
• créer des environnements de travail qui stimulent fortement le personnel et lui offrent une opportunité de développement professionnel ;
• faire preuve d’excellence dans la production et le service aux communautés locales ;
• favoriser la démocratie économique coopérative comme option viable et humaine pour notre société.

Le deuxième lancement (en cours depuis janvier 2015) est plus réussi, mais il n’est pas sans défis à relever. Les membres importants pour le lancement de la coopérative de Calgary, des promoteurs coopératifs de Calgary ainsi que la directrice exécutive de la FCCT se sont déplacés pour visiter la région de San Francisco Bay et pour rencontrer la coopérative The Cheese Board Collective et l’association de coopératives Arizmendi.

La coopérative de travail associé Grain Exchange est la réplique à Calgary de l’entreprise The Cheese Board Collective grâce aux appuis et aux ressources de l’association Arizmendi. Les défis les plus significatifs à ce jour incluent le rassemblement du capital requis et le recrutement des membres qualifiés dans les arts de la boulangerie, freinés par le fait que la coopérative est toujours en mode de capitalisation et le manque de disponibilités des services de démarrage comme l’offre la Coopérative d’aide et de développement en Californie.

L’appui de la FCCT et du groupe Arizmendi a procuré à « Grain Exchange » un avantage significatif pour un tel démarrage mais cela n’a pas cependant complètement gommé les difficultés, en particulier celles liées à la constitution du capital de démarrage requis. De plus l’économie locale à Calgary a connu un ralentissement qui exerce également un effet sur le démarrage de cette nouvelle coopérative.

En ce moment il s’avère que les membres coopératifs sont engagés dans la poursuite de leurs besoins de capitaux et ont l’intention de persévérer dans cette voie pendant un long moment encore. Si ce démarrage était réussi il constituerait un maillon-clé dans les opportunités de développement du secteur des coopératives de travail associé au Canada mais il reste beaucoup de travail à faire avant que nous y arrivions. Si le capital manquant était réuni dans des conditions favorables dans un futur proche, cela donnerait une nouvelle impulsion à « Grain Exchange » et permettrait à la coopérative de trouver davantage de travailleurs-membres et de décoller !

Organisation Internationale des Coopératives de Production
Industrielle, Artisanale et de Services

Secrétariat: C/O European Cooperative House - avenue Milcamps 105
1030 Bruxelles, Belgique
Tel: +32 2 543 1033, fax: +32 2 543 1037
E-mail: cicopa[at]cicopa.coop

Copyright 2005 - 2016 CICOPA
Powered by Spip
validate css xhtml

RSS icon