CICOPA

Les besoins sociaux pourraient provoquer l'augmentation du nombre des coopératives de travail associé et des coopératives sociales en Chine

En Chine, l’absence de législation coopérative a rendu difficile le rétablissement des coopératives. Aujourd’hui, en dehors de « la loi spéciale sur les coopératives agricoles » de 2006, il n’existe toujours pas de législation pour les autres types de coopératives ni aucune loi fondamentale pour les coopératives. Le département du gouvernement responsable de l'enregistrement des entreprises n’accepte pas l'enregistrement des coopératives en dehors des coopératives agricoles en raison de l’absence de toute base juridique : en conséquence les coopératives de travail associé et les coopératives sociales sont difficiles à établir, explique le professeur Tang Zongkun, chercheur à l’institut économique de l’Académie chinoise des sciences sociales.

19 mars 2015

Toutefois sous la pression des besoins sociaux, des coopératives de travail associé et des coopératives sociales ont été créées en différents lieux. Lorsque le manque législatif actuel pour les coopératives aura pu être comblé les coopératives de travail associé et les coopératives sociales pourraient connaître une accélération dans leur développement. Les coopératives de travail associé comme Sisters Hand-Weaving (tissage manuel) et la coopérative sociale Beijing Seniors (personnes âgées) en sont des exemples.

Le collège de Shanghai pour l’éducation permanente des femmes par correspondance a aidé les élèves à organiser les coopératives Sisters Hand-Weaving par la formation de compétences et l’éducation coopérative aidant ainsi les groupes de femmes défavorisées à devenir autonomes, à s’engager dans une trajectoire entrepreneuriale et à se libérer de la pauvreté. L’école a contribué à établir 18 coopératives de ce type qui ont fondé l’Union des coopératives de tissage en collaboration avec le Centre de services à la communauté Wulixiang de Shanghai. Le collège de Shanghai pour l’éducation permanente expérimentale des femmes par correspondance est une école non gouvernementale de femmes fondée en 1994 et dirigée par Wang Cuiyu, un bénévole et doyen de l’école. Depuis sa fondation l’école a organisé plus de 20 types de cours d’acquisition de compétences pratiques professionnelles, gratuitement ou presque gratuitement, pour plus de 30 000 femmes, y compris des chômeuses en grande difficulté de Shanghai, des femmes paysannes migrantes, des femmes rurales pauvres de la banlieue, en les aidant à acquérir des compétences et à devenir des travailleuses indépendantes.

La coopérative sociale Beijing Seniors a été créée pour fournir des services de soins à domicile aux personnes âgées de la communauté locale. « Senior » [le mot chinois pour « senior », Leling, signifie littéralement « l’âge du plaisir »] signifie que la vieillesse doit être un plaisir. La coopérative a été dénommée « Senior » [« l’âge du plaisir »] pour exprimer l’idée que l’on devrait créer un environnement heureux pour les personnes âgées de sorte que chacune d’elles puisse jouir de ses années en tant que senior à la maison et finir ses jours avec dignité.

Organisation Internationale des Coopératives de Production
Industrielle, Artisanale et de Services

Secrétariat: C/O European Cooperative House - avenue Milcamps 105
1030 Bruxelles, Belgique
Tel: +32 2 543 1033, fax: +32 2 543 1037
E-mail: cicopa[at]cicopa.coop

Copyright 2005 - 2016 CICOPA
Powered by Spip
validate css xhtml

RSS icon