CICOPA

Les coopératives brésiliennes lancent le "Manifeste pour le droit au travail"

Le mouvement coopératif brésilien se mobilise pour réunir le plus grand nombre possible de signatures en appui à un Manifeste pour le droit au travail, après que le gouvernement fédéral a approuvé une législation interdisant aux coopératives de travail de participer à l'attribution de marchés publics, ce qui se répercute également sur les contrats avec les entreprises privées.

18 août 2005

C’est tout le mouvement coopératif brésilien qui se mobilise pour recueillir des signatures en appui au Manifeste pour le droit au travail, en vue de revenir sur l’accord signé entre le Ministère public du travail et le Procureur général de l’Union, qui depuis 2003 empêche les coopératives de travail de prendre part à l’attribution de marchés publics. Les coopératives d’accueil, de sécurité, de nettoyage et de transports ne pourront offrir leurs services à aucun type d’organisme public, et les contrats en vigueur ne pourront être renouvelés une fois arrivés à expiration.

Le mouvement entend recueillir un million de signatures pour sensibiliser les autorités et la société civile au grave préjudice porté aux coopératives par cette mesure injuste et discriminatoire.

Une fois obtenues les signatures, le Manifeste sera présenté qu Congrès national par des représentants du mouvement et du Front parlementaire du coopératisme (Frencoop).

PDF - 84,3 ko
Texte complet du Manifeste
En portugais

Organisation Internationale des Coopératives de Production
Industrielle, Artisanale et de Services

Secrétariat: C/O European Cooperative House - avenue Milcamps 105
1030 Bruxelles, Belgique
Tel: +32 2 543 1033, fax: +32 2 543 1037
E-mail: cicopa[at]cicopa.coop

Copyright 2005 - 2016 CICOPA
Powered by Spip
validate css xhtml

RSS icon