CICOPA

Les coopératives de travail associé et les coopératives sociales au cœur du Sommet coopératif

Le Sommet international 2014 des coopératives qui s'est tenu du 5 au 9 octobre dans la ville de Québec a réuni 3000 participants venus de 93 pays. Les coopératives de travail associé et les coopératives sociales ont été largement représentées tant en termes institutionnels qu’en exemples concrets du monde entier. Un rassemblement pour les travailleurs coopérateurs s'est tenu le 6 octobre et le secrétaire général de CICOPA fut panéliste dans 5 sessions dont la présentation d'un rapport mondial et la table ronde finale.

20 octobre 2014

CICOPA s’est vu confier par les organisateurs du Sommet la réalisation d’une étude intersectorielle « Coopératives et emploi : un rapport mondial » présentée le 7 octobre lors de la session "Création d’emplois et amélioration de la productivité". Les résultats ont montré comment les coopératives contribuaient à créer des emplois durables, une économie soutenable et à assurer le bien-être de leurs travailleurs qui représentent près de 12 % de l’ensemble des travailleurs des pays du G20.

Ils ont également montré que les caractéristiques du travail coopératif renforcent la viabilité économique des coopératives et vice versa et que la création d’emplois dans les coopératives de travail associé et dans les coopératives sociales semble être une des grandes tendances dans l’évolution de l’emploi coopératif au cours des dernières années. Bruno Roelants a présenté les principaux apports de l’étude en présence de Sandra Polaski, directrice générale adjointe de l’Organisation internationale du travail (OIT) qui a retenu « l’accent mis par le rapport sur la politique de l’emploi et les statistiques, la restructuration d’entreprises par le biais de coopératives de travail associé, le potentiel des coopératives à jouer un rôle dans la formalisation des travailleurs et des unités de l’économie informelle et sur la promotion de l’entrepreneuriat coopératif chez les jeunes, pour ne citer que quelques-unes de ses importantes contributions ». Vous pouvez lire la déclaration complète de Madame Polaski ici

la publication "Maintenir des emplois en créant des coopératives de travailleurs : les leçons apprises par les syndicats" vient d’être diffusé par le Bureau des activités pour les travailleurs (ACTRAV) et l’unité COOP du BIT au Sommet international des coopératives. Cette étude récapitule les leçons apprises par les syndicats et les coopératives qui s‘efforcent d’empêcher la fermeture d’entreprises en les rachetant. Elle fournit des exemples de réussite et analyse les conditions qui ont permis ces succès. Dans sa troisième édition, lancée à l’occasion du Sommet, le World Co-operative Monitor montre que les 300 coopératives les plus importantes du monde totalisent un chiffre d’affaires de 2,205 billions de dollars – soit une augmentation du résultat par rapport à celui de l’année précédente qui était de 2,097 billions.

Plusieurs conférenciers ont souligné le rôle des coopératives, comme Robert J. Shiller, co-lauréat du prix Nobel 2013 d’économie et professeur émérite d’économie : « le mouvement coopératif a fait de l’innovation essentielle vers une « bonne société » (en référence à la notion de bonne société d’Adam Smith). Juan Buchenau, spécialiste du secteur financier, directeur, finances et développement du secteur privé de la Banque mondiale a déclaré « qu’amener les gens dans le marché de l’emploi est un défi majeur dans la lutte contre la pauvreté et que les coopératives peuvent jouer un grand rôle ».

Le 8 octobre, l’expérience des coopératives de travail associé à relever le défi du transfert des entreprises aux travailleurs fut au cœur du débat dans un forum dédié. Patrick Lenancker, président de la Confédération générale des Scop (Confédération des coopératives de travail associé en France) et Camila Piñeiro Harnecker, professeur au Centre d’études de la Havane à Cuba, ont partagé leur expérience sur le sujet.

Rassemblement de coopérateurs de travail

Le 6 octobre, conjointement au Sommet international des coopératives, la Fédération canadienne des coopératives de travail associé (FCCT) et le réseau des coopératives de travail associé du Québec ont organisé un rassemblement de travailleurs coopérateurs provenant de plusieurs pays. CICOPA a présenté les grandes tendances du développement des coopératives de travail associé dans le monde. Divers exemples de coopératives de travail associé d’Espagne, d’Argentine, de France, de Canada et d’ailleurs ont été présentés et des stratégies de coopération ont été exposées par exemple sur la gouvernance, les transferts d’entreprises, sur les méthodes pour mieux intégrer les nouveaux membres.

« À l’occasion de la rencontre internationale 2014 des coopératives de travail associé nous pouvons voir la force et la puissance du modèle des coopératives de travail associé dans le monde entier là où les valeurs coopératives résonnent fortement. Nous avons entendu parler de la croissance explosive du modèle dans le monde du moins lorsque les conditions favorables sont réunies et notamment les politiques publiques de soutien aux coopératives, comme en Argentine par exemple. Un grand nombre de connexions ont été faites et on espère que la mise en réseau entre les travailleurs coopérateurs de différentes régions du monde pourra continuer par le biais de connexions au sein de nos fédérations et de CICOPA et ses affiliés régionaux », a déclaré Hazel Corcoran, directrice générale de la FFCCT.

Des coopératives pour transformer la société : un message des jeunes coopérateurs

Les jeunes dirigeants de coopératives et les membres présents au Sommet International des coopératives ont lancé un manifeste appelant le mouvement coopératif à transformer une économie fondée sur l’accumulation individuelle des richesses et du pouvoir en système qui contribue au bien-être collectif de la population et de la planète par le biais d’une redistribution des ressources et de la propriété commune. « Nous pensons qu’il existe une alternative à l’économie capitaliste. Le mouvement coopératif doit être à l’avant-garde de sa création. Cela signifie ne pas imiter ses institutions, son leadership et sa théorie de gouvernance ou de peupler les équipes de gestion de nos coopératives avec des tenants de la philosophie néolibérale ». Le texte complet du manifeste est ici . Bruno Roelants a appuyé ce message lors de la cérémonie de clôture, disant que « si nous n’incluons pas les jeunes nous le regretterons, les jeunes coopérateurs sont notre trésor pour renouveler le mouvement coopératif ».

Remise des prix pour la campagne de communication pour la promotion des coopératives

Les gagnants du premier concours de TOP.COOP visant à récompenser les entreprises qui mettent en avant leur positionnement coopératif par des campagnes publicitaires et des stratégies de communication innovantes ont été proclamés dans le cadre du Sommet International des coopératives. Les huit vainqueurs de six pays ont été sélectionnés parmi 30 candidatures de dix États du monde entier. La Confédération des coopératives de travail associé en France a remporté le prix Mérite dans la catégorie Publicité et Marketing pour sa campagne www.jetransmetsamessalaries.fr disponible ici

La Déclaration 2014

Conformément à l’objectif principal du Sommet de l’innovation, la Déclaration de 2014 identifie cinq changements importants que les coopératives peuvent apporter à l’économie mondiale :
1) des coopératives plus influentes ;
2) des coopératives innovantes plus fortes et plus nombreuses ;
3) des coopératives pour contribuer à la sécurité alimentaire ;
4) des coopératives qui poursuivent leur rôle de créateurs d’emplois ;
5) des coopératives qui intensifient leurs actions pour favoriser l’accès aux soins et aux services de santé.

Le Sommet attend vos propositions et vos commentaires jusqu’au 31 octobre. Les participants peuvent ouvrir une session sur la plateforme collaborative et envoyer leurs suggestions sur le fil de discussion « Déclaration » (cliquer Voir toutes les discussions). Faites parvenir vos commentaires par courriel à declaration2014@sommetinter.coop. Le Sommet invite aussi toutes les parties prenantes à promouvoir la Déclaration au sein de leurs réseaux. La Déclaration de 2014 sera remise aux Nations Unies avant la fin de l’année. Elle sera aussi présentée plus tard dans l’année à de nombreuses organisations internationales ainsi qu’à l’occasion de différents événements.

Organisation Internationale des Coopératives de Production
Industrielle, Artisanale et de Services

Secrétariat: C/O European Cooperative House - avenue Milcamps 105
1030 Bruxelles, Belgique
Tel: +32 2 543 1033, fax: +32 2 543 1037
E-mail: cicopa[at]cicopa.coop

Copyright 2005 - 2016 CICOPA
Powered by Spip
validate css xhtml

RSS icon