CICOPA

Les coopératives fournissent à leurs membres les outils qui permettent la transition vers l'économie formelle

“Les coopératives fournissent à leurs membres la base juridique, les économies d'échelle, la formation des compétences, l'accumulation de capital et l'accès aux marchés et au crédit, et une vision à long terme, qui permettent la transition vers l'économie formelle », a énuméré, au nom de l'Alliance coopérative internationale, Bruno Roelants, secrétaire général de CICOPA, à la Conférence internationale du Travail qui a lieu du 28 mai au 12 Juin.

2 juin 2014

Dans la même ligne, M Roelants a indiqué que ces entreprises offrent « une sécurité de l’emploi et une protection sociale plus élevée que la moyenne, ainsi qu’une contribution importante au développement, comme cela a été reconnu à plusieurs reprises par les Nations Unies ». Les coopératives jouent un tel rôle dans la transition vers l’économie formelle parce que « c’est un aspect fondamental de leur mission, qui est de satisfaire les besoins des citoyens ordinaires (comme le travail, la production, le crédit, etc.) par l’intermédiaire d’une entreprise qui est contrôlée démocratiquement par ces mêmes citoyens », insiste M Roelants.

Les membres de la Commission sur la transition de l’économie informelle à l’économie formelle Travailleurs, qui regroupe les employeurs et gouvernements de 185 Etats Membres de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) seront au menu de cette conférence internationale, y compris la migration de main-d’œuvre, politiques d’emploi et des stratégies de lutte contre l’informalité. Le secrétaire général de CICOPA a mentionné la transition des coopératives dans ce domaine : « par exemple, le crédit rural et les coopératives agricoles en Allemagne et en France au 19ème siècle ont libéré la majorité des agriculteurs de ces pays de l’informalité et de l’endettement : ce processus s’est ensuite étendu à la plupart de ce qui est devenu le monde industrialisé, et plus récemment aux pays émergents ».

M Roelants a demandé qu’il soit fait une claire référence aux coopératives dans l’instrument à développer au sein de la Commission. « Cette référence aiderait le système d’organisations coopératives (fédérations, centres de formation, institutions de développement local, etc) à contribuer plus rapidement et plus efficacement à ce processus dans cette période particulièrement difficile de notre histoire », a conclue.

Vous pouvez lire les déclarations complètes de Bruno Roelants ici

Organisation Internationale des Coopératives de Production
Industrielle, Artisanale et de Services

Secrétariat: C/O European Cooperative House - avenue Milcamps 105
1030 Bruxelles, Belgique
Tel: +32 2 543 1033, fax: +32 2 543 1037
E-mail: cicopa[at]cicopa.coop

Copyright 2005 - 2016 CICOPA
Powered by Spip
validate css xhtml

RSS icon