CICOPA

Mexique : Une nouvelle loi sur les coopératives pour la promotion des coopératives de travail associé

On ne dispose pas de chiffres précis sur le nombre et sur l'impact des coopératives de travail associé au Mexique, bien qu’elles soient loin de représenter une économie marginale. Ce secteur manque de la reconnaissance et de la promotion indispensables à son développement. Un nouveau projet de loi générale pour les sociétés coopératives tente d’apporter des solutions aux entraves qui freinent le mouvement.

28 juin 2011

Natalia Acerenza pour CICOPA

Dans le secteur des coopératives de production, il existe une série d’entreprises emblématiques très fortes au Mexique comme Pascual, Cruz Azul, El Grullo (Jalisco) y Trado qui démontrent qu’il est possible d’accéder à de très hauts niveaux de succès économique. Cependant, Il existe aussi un grand nombre de petites coopératives qui ne sont ni organisées, ni affiliées aux organisations de second degré qui les représentent.

« L’un de nos objectifs est d’obtenir l’intégration de ces nombreuses coopératives de production - qui existent dans tout le pays – dans des cadres représentatifs plus larges » déclare Dov Orian, responsable du bureau de la confédération coopérative intersectorielle du Mexique.

La loi qui régit actuellement le secteur date de 1994 et présente des lacunes qui ont fait obstacle à son application. En outre, cette loi s’intéresse davantage au contrôle et à la gestion des coopératives qu’à leur promotion. « En ce qui concerne les coopératives de production, plusieurs d’entre elles connaissent d’importantes difficultés pour accéder au crédit et pour répondre au développement technologique moderne actuel », a encore précisé Orian. Ce sont certains de ces aspects qu’essaye de corriger la proposition d’une nouvelle loi générale sur les sociétés coopératives au Mexique que le conseil supérieur de la coopération (COSUCOOP) a présenté la semaine dernière devant la Chambre des députés.
L’un des points que ce nouveau projet de loi souhaite mettre en avant consiste en l’obligation du gouvernement de participer à l’appui, la promotion de l’idée coopérative tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du mouvement.

Une autre des difficultés auxquelles le secteur fait face consiste en ce qu’il se trouve morcelé et qu’il n’existe pas de données statistiques qui informeraient sur sa dimension réelle. « Dans un pays aussi vaste que celui-ci, avec des distances géographiques importantes, nous ne connaissons pas toujours l’existence de certaines coopératives », a déclaré le chef du bureau de la confédération mexicaine. La nouvelle loi prévoit que l’Institut national de géographie et de la statistique incorpore les coopératives dans ses recensements pour supprimer cette difficulté.

Organisation Internationale des Coopératives de Production
Industrielle, Artisanale et de Services

Secrétariat: C/O European Cooperative House - avenue Milcamps 105
1030 Bruxelles, Belgique
Tel: +32 2 543 1033, fax: +32 2 543 1037
E-mail: cicopa[at]cicopa.coop

Copyright 2005 - 2016 CICOPA
Powered by Spip
validate css xhtml

RSS icon