CICOPA

Plus d'un millier de personnes participent à la Journée mondiale de la coopération de travail associé à Marseille

Ce 16 novembre à Marseille, plus d'un millier de personnes ont pris part à l'événement international principal pour les coopératives de travail et les coopératives sociales, dans le cadre de l'Année Internationale des Coopératives, proclamée par les Nations Unies. Des représentants du mouvement coopératif, des pouvoirs publics et des intervenants venus du monde entier ont participé activement à la Journée mondiale de la coopération de travail associé, organisé conjointement par CICOPA et la CG Scop.

20 novembre 2012

Cette journée fut remplie de débats et d’analyses sur les modèles et les pratiques de la coopération de travail à travers le monde. Une attention particulière a été portée aux défis actuels faces à la crise. Des intervenants venus d’Argentine, des Etats-Unis, d’Inde, d’Italie, d’Espagne, de France, du Brésil et du Canada ont partagé leurs expériences et proposé des solutions qui ont déjà fait leurs preuves comme le transfert d’entreprises, la transformation en coopérative et les groupements coopératifs. Le président de CICOPA, Manuel Mariscal, a ouvert la conférence en soulignant l’importance de l’intercoopération et en insistant sur le fait que les coopératives de travail associé représentent « une réponse concrète aux problèmes concrets de la société, il est un modèle qui apporte de l’espoir dans la situation actuelle de crise ».

La table ronde « Regroupement en coopératives, une réponse à la mondialisation » a rassemblé des expériences telles que celle de la Corporation MONDRAGON en Espagne, le groupe de coopératives sociales CGM en Italie et l’Association des femmes indépendantes SEWA en Inde. Selon les intervenants, l’information, la formation et la responsabilité active sont à l’origine du succès des groupes coopératifs. « Il est très important de partager une vision coopérative et le principe de solidarité entre les coopératives », a déclaré la directrice de la Corporation MONDRAGON, Arantza Laskurain.

Des exemples transmission d’entreprises en coopérative de travail provenant de 2 pays ont été présentés : Ceralep en France et Uniforja, au Brésil. Des représentants d’Italie et du Québec ont présenté les mesures publiques mises en place pour développer la transformation d’entreprises saines ou en crise en coopératives. Pierre Laliberté, du Bureau des activités pour les travailleurs, de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) a insisté sur l’importance du travail commun entre les coopératives de travail et les syndicats.

Encouragement public

La conférence s’est clôturée par un message enthousiaste des représentants gouvernementaux tels que Paul Singer, secrétaire d’Etat pour l’Economie Social et Solidaire du Ministère du Travail et de l’Emploi du Brésil et Benoît Hamon, le ministre français de l’Économie sociale et solidaire, qui ont souligné le rôle important des coopératives pour trouver un moyen de sortir de la crise. Singer a partagé avec les participants les principales conclusions de la nouvelle loi approuvée au Brésil, qui peut être une voie à suivre pour d’autres pays, et il a remercié publiquement CICOPA pour son soutien et ses conseils dans le processus législatif.

Benoit Hamon a exprimé la préoccupation du gouvernement français concernant les coopératives de travail « parce qu’elles sont concurrentielles sur le marché et elles gagnent ! ». Il a défini les coopératives comme un modèle « durable, prudent, qui vise le long terme, qui est universel et qui ne délocalise pas, de qualité, d’innovation sociale et qui associe la propriété aux décisions d’entreprise ». Le ministre a présenté la feuille de route du gouvernement français pour créer un « choc coopératif » et doubler le nombre d’entreprises d’ici à cinq ans. Entre autres, il annonce son intention d’établir un droit préférentiel pour le rachat d’entreprises par les travailleurs et prévoit l’inclusion des groupes coopératifs dans la loi sur l’économie sociale et solidaire qui doit être approuvé en 2013.

Photo : Paul Singer, Secrétaire National de l’Economie Solidaire du Ministère du Travail et de l’Emploi au Brésil lors de la conférence

Organisation Internationale des Coopératives de Production
Industrielle, Artisanale et de Services

Secrétariat: C/O European Cooperative House - avenue Milcamps 105
1030 Bruxelles, Belgique
Tel: +32 2 543 1033, fax: +32 2 543 1037
E-mail: cicopa[at]cicopa.coop

Copyright 2005 - 2016 CICOPA
Powered by Spip
validate css xhtml

RSS icon