CICOPA

Relever les défis de la croissance brésilienne par l'intercoopération

L’ouverture économique du Brésil dans les années 90’ a fortement touché l’industrie nationale en affectant gravement certains secteurs qui ont souffert de la réduction des emplois jusqu'aux fermetures de certaines entreprises. La solution pour les travailleurs de la société Nicola Rome Machines et Équipements S.A fut de créer une coopérative. La COPROMEM a commencé ses activités en 1999, à Mococa, dans l’état de San Pablo. Actuellement plus de 440 travailleurs, dont 333 sont des travailleurs-membres, usinent chaque mois 1200 tonnes d'acier.

29 avril 2014

Pour survivre dans ce marché hautement concurrentiel et pour satisfaire la demande croissante de ses produits, COPROMEM va pouvoir disposer d’une usine capable de traiter 2500 tonnes d’acier par mois et dont la conception et la construction ont été confiées à la coopérative INTEGRA, toutes deux membres d’UNISOL, la Centrale des coopératives et des entreprises solidaires du Brésil. INTEGRA qui a commencé sa mobilisation au sein de l’Université de Sao Paulo en 1996 propose des solutions intégrées en ingénierie, architecture et urbanisme. C’est la première collaboration de ces deux coopératives.

« Les locaux dans lesquels la coopérative est actuellement installée datent de 1888. C’est un bâtiment historique qui a connu des adaptations au cours du temps. Mais, après 100 ans, les modifications déjà effectuées ne permettent pas une meilleure efficacité productive. Le nouvel espace permettra d’accélérer le mouvement interne et la réorganisation des lignes de production » a déclaré Adelcke Rosseto Neto, architecte urbaniste d’INTEGRA. Maintenant COPROMEM pourra organiser un système de production linéaire plus économique et plus efficace. Cela signifie qu’il lui sera possible de construire des lignes spécifiques, chacune dans son propre espace.

Mécanismes d’intercoopération

L’environnement favorable à l’intercoopération entre les organisations d’UNISOL Brésil est dû en grande partie à son organisation en coopératives sectorielles. Elles sont actuellement onze, dont voici quelques exemples qui reprennent le tourisme, l’artisanat, la confection et le textile, les coopératives sociales, la construction civile, la métallurgie et le recyclage. De cette façon, elles peuvent identifier entre elles les potentiels clients et/ou fournisseurs.

D’autres actions qui renforcent l’intercoopération sont les rencontres sectorielles entre des institutions actives dans le même secteur et la création de réseaux et de chaînes de valeur qui associent des organisations différentes dans un même projet. Un autre élément important est le travail des conseillers qui agissent dans une zone donnée car ils servent de lien entre les entreprises. Il est possible d’identifier les nombreux cas d’intercoopération de cette nature dans le réseau UNISOL, par exemple lorsque des secteurs tels que la culture fruitière, l’alimentation et l’agriculture se réunissent pour partager des espaces de commercialisation. En outre, les partenaires stratégiques du système UNISOL Brésil, utilisent le réseau des coopératives affiliées. Par exemple, le syndicat des métallurgistes de ABC Paulista a aussi passé un contrat avec INTEGRA pour la rénovation et l’extension de son siège.

Organisation Internationale des Coopératives de Production
Industrielle, Artisanale et de Services

Secrétariat: C/O European Cooperative House - avenue Milcamps 105
1030 Bruxelles, Belgique
Tel: +32 2 543 1033, fax: +32 2 543 1037
E-mail: cicopa[at]cicopa.coop

Copyright 2005 - 2016 CICOPA
Powered by Spip
validate css xhtml

RSS icon