CICOPA

Troisième Sommet coopératif des Amériques : que le monde soit la coopérative de tous

Le troisième Sommet coopératif des Amériques qui s’est tenu à Carthagène des Indes (Colombie) du 4 au 7 novembre a réuni 1575 coopératives et représentants du mouvement coopératif avec la participation de 30 pays d'Amérique et de l'Union européenne. Huit organisations membres de CICOPA y ont activement participé en soulignant le rôle clé des coopératives de travail associé dans la transformation économique et sociale du continent et du monde.

4 décembre 2014

Manuel Mariscal, président de CICOPA, est intervenu le 7 novembre au cours de la cérémonie de clôture du Sommet. À cette occasion il a exhorté le mouvement coopératif à modifier le paysage de la pauvreté, du chômage des jeunes et de la mondialisation financière de deux manières : « en créant des entreprises avec nos valeurs et nos principes et en établissant des stratégies pour l’ensemble des coopératives, parce qu’il sera ainsi possible de changer la société ».
L’intégralité de l’intervention de Mariscal est disponible ici.

Le 4 novembre s’est tenu un séminaire entre les coopératives de travail associé et les syndicats. Philippe Vanhuynegem, représentant de l’Organisation internationale du travail (OIT) pour la région andine, a exposé le point de vue actuel de l’OIT sur les coopératives et sur leur rôle dans la consolidation du travail décent dans le monde entier. « Les coopératives, a-t-il dit, sont essentielles dans la consolidation d’un projet de croissance économique et le renforcement des droits des travailleurs ». Il a souligné dans le même temps l’importance des coopératives dans le développement de la démocratie dans la société.

La présentation d’Arildo Mota, président de Unisol-Brasil, fut centrée sur l’expérience brésilienne de l’organisation du monde syndical, en particulier de l’Union centrale des travailleurs (CUT) et du monde de l’économie sociale et solidaire (ESS). De son côté, Juan Correa, secrétaire général de la Fédération des coopératives de production de l’Uruguay (FCPU-Uruguay) a mis en évidence dans son exposé les possibilités du nouveau contexte régional dans le Mercosur, les principaux défis et les solutions possibles.

Le thème des fausses coopératives de travail associé, un problème grave en Colombie, a fait l’objet d’un débat entre les représentants des coopératives, des représentants syndicaux de Colombie et le vice-ministre du Travail de Colombie. Manuel Mariscal et Bruno Roelants (président et secrétaire général de CICOPA) ont rappelé l’engagement clairement exprimé depuis 15 ans par CICOPA contre ces « pseudo-coopératives » (terme utilisé dans la Recommandation 193 de l’OIT sur la promotion des coopératives pour désigner des coopératives formées pour échapper à la législation du travail et qui violent ainsi les droits des travailleurs) ; des représentants de coopératives d’autres pays ont expliqué comment ils avaient fait face à ce problème par le dialogue social et la réglementation.

Dans ce contexte CICOPA-Amériques s’est proposée comme facilitatrice de la relation entre les syndicats et les coopératives en Colombie. De même, Marshall a annoncé la proposition d’organiser en 2015 une réunion au Brésil sur le travail coopératif, où le problème des pseudo-coopératives a été rencontré par une loi et la coopération entre les parties prenantes : le gouvernement, les coopératives et les syndicats.

Le même jour s’est tenu un panel sur la capitalisation dans les coopératives de travail associé sous la direction du président de CICOPA et de Jean Louis Bancel, président de l’Organisation internationale des banques coopératives. Mariscal a rappelé que l’OIT avait reconnu que « les coopératives apportaient une solution à la plupart des problèmes économiques que nous connaissons aujourd’hui » et a conclu par cette réflexion « nous devons dire à la société ce que nous faisons, la croissance, l’emploi et le développement des communautés. Par conséquent, nous pouvons exiger des gouvernements qu’ils soutiennent ce développement avec des politiques et des fonds publics ».

Assemblée de CICOPA-Amériques

Les organisations membres de CICOPA ont tenu leur deuxième assemblée ordinaire dans le cadre du Sommet. Arildo Mota (Président d’Unisol-Brésil) a été réélu pour quatre ans à la fonction de président de CICOPA-Amériques et par conséquent de vice-président de CICOPA. La vice-présidence revient à une des organisations de CICOPA-Amérique du Nord (CWCF – Canada ; USWCF – États-Unis et CNC – Mexique), et le secrétariat politique est composé des entités associées de Colombie, Carlos Acero en tant que titulaire (ASCOOP-Colombie) et Dario Castillo comme suppléant (CONFECOOP-Colombie). Javier Elguero (CNCT-Argentina) a été élu trésorier.

Ont été élus au sein de CICOPA Mercosur : Juan Correa (secrétaire général de FCPU-Uruguay) comme président ; Geraldo Magela (secrétaire de POE-Brésil) comme vice-président ; Myriam Baez (présidente de CONPACOOP-Paraguay) comme secrétaire politique et Darius Farcy (FECOOTRA-Argentine) comme trésorier. En outre, le bilan de la période 2012-2014, le plan stratégique 2015-2016 et une déclaration finale intitulée « Neuf années après la Déclaration mondiale sur les coopératives de travail associé de l’ACI à Carthagène » ont été approuvés (disponible ici).

Cette déclaration reprend les critères établis en 2005 par l’Alliance coopérative internationale (ACI), à la suggestion de CICOPA, comme standards minima fondamentaux pour les coopératives de travail associé du monde entier. Elle présente également la situation régionale et internationale ainsi que le rôle que les coopératives sont appelées à jouer. Elle dit enfin la nécessité de poursuivre la construction d’un modèle anti-hégémonique en mesure d’inverser les tendances actuelles de la concentration et de l’exclusion, en préconisant une évolution vers le développement durable en vertu du principe que « le monde soit la coopérative de tous ».

Organisation Internationale des Coopératives de Production
Industrielle, Artisanale et de Services

Secrétariat: C/O European Cooperative House - avenue Milcamps 105
1030 Bruxelles, Belgique
Tel: +32 2 543 1033, fax: +32 2 543 1037
E-mail: cicopa[at]cicopa.coop

Copyright 2005 - 2016 CICOPA
Powered by Spip
validate css xhtml

RSS icon