CICOPA

Une étude en ligne montre une participation croissante des femmes dans les coopératives

Une enquête en ligne conduite par l’Organisation internationale du Travail (OIT) et l’Alliance coopérative internationale (ACI) montre que 75 pour cent des personnes qui ont répondu au questionnaire estiment que la participation des femmes aux coopératives s’est accrue au cours des vingt dernières années.

11 mars 2015

Ces conclusions précèdent une table ronde le 10 mars aux Nations Unies à New York et intitulée « Les coopératives : Egalité des sexes et autonomisation des femmes ». Le débat est organisé en marge de la 59e session de la Commission de la condition de la femme qui se tient du 9 au 20 mars.

Les principales conclusions indiquent que les coopératives ont un impact de plus en plus favorable sur les femmes – 80 pour cent des répondants estiment que les coopératives contribuent davantage que les autres types d’entreprise du secteur public ou privé à l’égalité entre hommes et femmes.

« Les coopératives ont une tradition de contribution à l’égalité ainsi qu’à l’autonomisation économique et sociale », a rappelé Simel Esim, cheffe de l’Unité des coopératives de l’OIT (COOP).

« Quand on songe que 2015 marque le 20e anniversaire de l’adoption de la Déclaration des Nations Unies de Beijing sur l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, les résultats de cette enquête montrent une évolution positive pour l’implication et la progression des femmes grâce au mouvement coopératif », a-t-elle ajouté.

Le sondage a été réalisé auprès de 600 personnes, à savoir des praticiens des coopératives, des organisations de la société civile, des universitaires, et des fonctionnaires. 50 pour cent des personnes sondées résidaient en Europe, et 15 pour cent en Asie et en Amérique du Nord respectivement. Les autres répondants se trouvaient en Afrique subsaharienne, en Amérique centrale et du Sud, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Les principaux obstacles sont la culture et le cadre juridique

Selon les personnes qui ont répondu à l’enquête, les questions culturelles sont le principal obstacle à l’égalité entre hommes et femmes que rencontrent les coopératives. C’est ce qu’a déclaré une forte proportion de 65 pour cent des personnes interrogées.

Les répondants à l’enquête ont aussi déclaré qu’un appui supplémentaire de la société civile et une meilleure reconnaissance par les pouvoirs publics continueraient de favoriser l’émancipation des femmes et l’égalité des sexes grâce aux coopératives.

Les résultats du sondage montrent que l’accès à l’emploi est indirectement facilité par les coopératives œuvrant dans les domaines du logement, des soins de santé, de la garde d’enfants, des soins aux personnes âgées ; elles fournissent aux femmes des services accessibles et abordables qui leur permettent de travailler.

La participation des femmes à la gouvernance est de la plus haute importance

Environ deux tiers des personnes interrogées ont estimé que la possibilité pour les femmes de participer à la gouvernance et à la gestion était une caractéristique extrêmement importante des coopératives.

Tandis que 50 pour cent des répondants ont déclaré que l’éducation et la formation des membres étaient vitales pour les coopératives, le même nombre environ a indiqué que dans les coopératives qu’ils connaissent le mieux il n’y avait jamais de sessions de formation relatives à l’autonomisation des femmes et à l’égalité entre hommes et femmes.

Les données rassemblées ont révélé qu’il semble y avoir une attention grandissante aux questions de genre, à l’accession des femmes aux rôles dirigeants et au développement croissant de coopératives appartenant à des femmes.

En Europe et en Amérique du Nord, c’est le cas dans les coopératives financières et sociales en particulier, tandis que les progrès dans le secteur agricole ont été surtout observés en Afrique, en Amérique latine et en Inde.

Au regard des enseignements de l’enquête, la présidente de l’Alliance coopérative internationale, Dame Pauline Green, a déclaré : « L’enquête conjointe de l’Alliance et de l’OIT met en évidence l’efficacité du modèle coopératif pour apporter aux femmes un moyen digne de sortir de la pauvreté et, souvent, d’échapper à la violence et aux abus. »

« Je suis aussi ravie que les indicateurs de l’enquête révèlent un nombre plus élevé de femmes dans des postes de direction, en particulier dans les coopératives de finance et d’assurance », a-t-elle ajouté.

Organisation Internationale des Coopératives de Production
Industrielle, Artisanale et de Services

Secrétariat: C/O European Cooperative House - avenue Milcamps 105
1030 Bruxelles, Belgique
Tel: +32 2 543 1033, fax: +32 2 543 1037
E-mail: cicopa[at]cicopa.coop

Copyright 2005 - 2016 CICOPA
Powered by Spip
validate css xhtml

RSS icon